Marine Marchande
L’Abeille Liberté remorque un pétrolier au Havre

Actualité

L’Abeille Liberté remorque un pétrolier au Havre

Marine Marchande

Le remorqueur d’intervention, d’assistance et de sauvetage Abeille Liberté est arrivé hier au Havre avec, derrière lui, le pétrolier Olympiysky Prospect, de l'armement russe Sovcomflot. Construit en 2010 et immatriculé au Libéria, ce navire de 250 mètres de long et 114.000 tonnes de port en lourd a été victime lundi d’une avarie de safran. Naviguant à vide, il avait appareillé quelques heures plus tôt du Havre pour rejoindre la Russie. L’équipage ne parvenant pas à effectuer les réparations en mer, l’armateur a décidé de passer un contrat avec le groupe Bourbon, auprès duquel la Marine nationale affrète différents remorqueurs de sauvetage, dont l’Abeille Liberté, basée à Cherbourg. Après avoir reçu le feu vert du préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord pour cette opération, le RIAS a quitté le port du Cotentin lundi soir pour rejoindre le pétrolier, avec lequel une remorque a été passée hier matin.

 

L'Olympiysky Prospect (© FABIEN MONTREUIL)

L'Olympiysky Prospect (© FABIEN MONTREUIL)

Passage de remorque entre l'Abeille Liberté et l'Olympiysky Prospect (© MARINE NATIONALE)

Passage de remorque entre l'Abeille Liberté et l'Olympiysky Prospect (© MARINE NATIONALE)

 

Le convoi a ensuite rejoint Le Havre, où l’Olympiysky Prospect a été placé en zone d’attente avant d’être pris en charge par les remorqueurs portuaires afin de gagner dans la soirée le quai de l'Asie, où il sera réparé.

A noter qu’en prévision de ce convoyage, qui a mobilisé l’Abeille Liberté toute la journée, le second RIAS basé en Manche, l’Abeille Languedoc, a reçu l’ordre d’appareiller de Boulogne pour se positionner au centre de la zone de responsabilité du préfet maritime. Une mesure de précaution au cas où un autre navire se serait retrouvé en difficulté. 

 

Le RIAS Abeille Liberté (© FABIEN MONTREUIL)

Le RIAS Abeille Liberté (© FABIEN MONTREUIL)

SNSM | Toute l'actualité de la société nationale de sauvetage en mer