Défense
L'Aconit relevé par le Guépratte en océan Indien

Actualité

L'Aconit relevé par le Guépratte en océan Indien

Défense

Après 110 jours de présence en océan Indien, l'Aconit est sur le chemin du retour. Ayant appareillé dimanche de Djibouti pour une dernière journée de mission au profit de la force européenne de lutte contre la piraterie, la frégate française remonte la mer Rouge pour gagner la Méditerranée, via le canal de Suez, puis rentrer à Toulon. Au sein de l'opération Atalante, l'Aconit est remplacé par le Guépratte, un transfert de pavillon européen étant intervenu à Djibouti entre les deux bâtiments.

 Le pavillon européen entre l'Aconit et le Guépratte (© : MARINE NATIONALE)
Le pavillon européen entre l'Aconit et le Guépratte (© : MARINE NATIONALE)

Plus de trois mois après son départ de France, l'Aconit achève donc un déploiement très dense au cours duquel il a participé à plusieurs missions. Le navire a, ainsi, été intégré à la Task Force 150 (opération Enduring Freedom de lutte contre le terrorisme et les trafics illicites en mer Rouge, le long des côtes omanaises et dans le golfe Persique. Au sein de l'opération Atalante, à laquelle il a participé durant un mois et demi, l'Aconit a réalisé de nombreuses patrouilles au large de la Somalie et a escorté deux cargos de l'AMISOM (Mission de l'Union africaine en Somalie). La frégate a aussi, à deux reprises, rejoint le groupe aéronaval emmené par le porte-avions Charles de Gaulle au moment où celui-ci était engagé dans l'opération Pamir de soutien aux troupes déployées en Afghanistan.
Dans la région, l'Aconit a, enfin, participé à des actions de coopération avec des pays alliés, comme le Qatar lors de l'exercice Al Koot.

 Le Panther de l'Aconit et, en arrière plan, le Charles de Gaulle  (© : MARINE NATIONALE)
Le Panther de l'Aconit et, en arrière plan, le Charles de Gaulle (© : MARINE NATIONALE)

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française