Défense
L’Adroit en Afrique du sud

Actualité

L’Adroit en Afrique du sud

Défense

Le patrouilleur hauturier L’Adroit a quitté Toulon début août pour mettre le cap vers l’Afrique du sud, où il est arrivé le 5 septembre. En cours de route, le bâtiment s’est notamment arrêté à Libreville, au Gabon. Cette nouvelle mission a deux objectifs. D’abord poursuivre le rodage du patrouilleur, en poursuivant l’évolution de ses capacités et son endurance dans différentes mers et différents climats. Mais il s’agit aussi d’une opération commerciale. Au Cap, L’Adroit, prototype de la nouvelle gamme de patrouilleurs hauturiers (OPV) et corvettes de la famille Gowind de DCNS, a été présenté aux autorités locales. Le groupe français est, en effet, en concurrence avec d’autres industriels dans le cadre du programme BIRO de la marine sud-africaine, qui porte notamment sur la réalisation de trois OPV de 87 mètres. Dans cette perspective, DCNS s’est allié l’an dernier au chantier sud-africain Kobus Naval Design (KNB), qui réaliserait les bâtiments en Afrique du sud, si bien entendu le modèle français sort vainqueur de la compétition.

Concernant L’Adroit, prototype de cette nouvelle gamme, construit sur fonds propres par DCNS et mis à disposition de la Marine nationale durant trois ans, son retour à Toulon est prévu mi-octobre. A la fin de l’année, il devrait de nouveau de nouveau quitter sa base pour une nouvelle mission en Méditerranée. Puis, en 2013, un déploiement est envisagé en océan Indien, notamment dans le cadre de la lutte contre la piraterie.

Marine nationale Naval Group (ex-DCNS)