Défense
L'aéronavale britannique fête son centenaire sur fond de crise

Actualité

L'aéronavale britannique fête son centenaire sur fond de crise

Défense

Un porte-aéronefs au milieu de Londres, ce n'est pas tous les jours que cela arrive. Le HMS Illustrious a réalisé une escale exceptionnelle à Londres, du 6 au 11 mai. Le bâtiment était au coeur de la capitale du Royaume-Uni pour célébrer le centenaire de l'aviation navale britannique. Ces cérémonies interviennent, d'ailleurs, au moment où la Fleet Air Arm est dans une situation difficile. Alors que les nouveaux F-35 B se font attendre et que les Harrier arrivent à bout de souffle, la Royal Navy est aussi confrontée au vieillissement de ses avions de patrouille maritime Nimrod, dont la rénovation semble délicate. Or, l'aéronautique navale n'a jamais été autant sollicitée. « Plus de 80% de nos escadrons sont actuellement déployés en Afghanistan, dans le golfe Persique, en Extrême-Orient, dans les Caraïbes et en Atlantique. La Fleet Air Arm n'a jamais été autant demandée, ce qui prouve son utilité et sa polyvalence dans des opérations terrestres aussi bien que maritimes », note l'amiral Mark Stanhope, commandant en chef de la flotte.

 Le HMS Illustrious remontant la Tamise (© ROYAL NAVY)
Le HMS Illustrious remontant la Tamise (© ROYAL NAVY)

 Le HMS Illustrious remontant la Tamise (© ROYAL NAVY)
Le HMS Illustrious remontant la Tamise (© ROYAL NAVY)

 Le HMS Illustrious remontant la Tamise (© ROYAL NAVY)
Le HMS Illustrious remontant la Tamise (© ROYAL NAVY)


Afin d'assurer ses missions, la Royal Navy attend avec impatience le renouvellement de son parc aérien. Après la mise en service des hélicoptères lourds Merlin, les Lynx doivent être remplacés par des Super Lynx. La situation est plus critique pour le groupe aéronaval. Dans l'attente de la mise en service des nouveaux porte-avions Queen Elizabeth et Prince of Wales et de leur groupe aérien composé de F-35 (à partir de 2015), la Royal Navy tente, tant bien que mal, de maintenir ses capacités et savoir-faire en matière d'opérations aéronavales.
Il n'aura, d'ailleurs, pas échappé aux observateurs que la mission Taurus, plus important déploiement mené par la flotte anglaise depuis 10 ans, a rejoint l'océan Indien sans porte-aéronefs. En février, le Task Group 328.01 a quitté l'archipel britannique avec, à sa tête, le porte-hélicoptères HMS Ocean et le transport de chalands de débarquement HMS Bulwark. Ni l'Illustrious, ni son sistership, l'Ark Royal, ne sont de la partie. Tout un symbole.

 Le HMS Illustrious  (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
Le HMS Illustrious (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 Le futur Queen Elizabeth (© ROYAL NAVY)
Le futur Queen Elizabeth (© ROYAL NAVY)

Royal Navy | Actualité des forces navales britanniques