Marine Marchande
L'ahurissant périple de deux barges dans le golfe de Gascogne

Actualité

L'ahurissant périple de deux barges dans le golfe de Gascogne

Marine Marchande

A la préfecture maritime de l'Atlantique, on se disait hier très inquiet quant au convoi de barges malmené par la tempête dans le golfe de Gascogne, la partie avant du Vestland ayant coulé dans la soirée au large de la Bretagne. Lundi, le Vestland s'est brisé en deux à environ 80 nautiques au sud de la pointe de Penmarc'h. Malgré une tentative de sauvetage de l'Abeille Bourbon, la partie arrière a sombré avant hier par 2000 mètres de fond. La partie avait, quant à elle, avait été prise en charge par le remorqueur panaméen Courbet (un ancien Brestois appartenant désormais à une société turque), chargé officiellement de convoyer le Vestland et une autre barge, l'Atlantic Trader, de Rotterdam à Lagos, au Nigéria. Malgré la tentative du Courbet, dans des conditions difficiles, de remorquer la partie avant du Vestland, celle-ci a donc fini par couler hier, vers 19 heures, à 50 nautiques de Penmarc'h. "Elle git par des fonds de 140 mètres. Aucune pollution n'est constatée, la partie avant de péniche ne comportant aucun produit polluant et celle-ci étant

Pollution en mer et accidents