Vie Portuaire
L'Algérie : Deuxième client du port de Marseille

Actualité

L'Algérie : Deuxième client du port de Marseille

Vie Portuaire

Avec un trafic de 8 millions de tonnes, l'Algérie est le deuxième pays client du port autonome de Marseille. Afin de consolider et développer ces liens, une délégation PAM, accompagnée de professionnels de la communauté portuaire, traverse cette semaine la Méditerranée. Dans le contexte actuel de réforme des ports français, la direction du port de Marseille-Fos souligne « l'importance de présenter à son partenaire commercial historique les évolutions en cours et l'impact attendu sur le port phocéen et ses relations avec l'Algérie ». En marge de la Foire Internationale d'Alger, rencontres et réunion d'information sont prévus.

Conteneurs : En seconde position derrière la Chine

L'Algérie s'affirme comme un des principaux clients du port de Marseille-Fos ; il figure au 2ème rang de ses pays partenaires et représente à lui seul 8% du trafic du port avec 8 millions de tonnes en 2007.
Les échanges sont constitués à plus de 80 % de vracs liquides avec 5.5 millions de tonnes (Mt) de produits raffinés et gazeux et 1.1 Mt de pétrole brut. Les trafics de marchandises totalisent 1.3 Mt. L'Algérie est un partenaire majeur dans le trafic conteneurisé du port de Marseille-Fos ; il figure au 2ème rang de ses clients après la Chine (114.570 EVP en 2007).
Enfin, plus de 456.000 passagers et 157.000 véhicules ont voyagé en 2007 entre Marseille et l'Algérie.

+10% pour les marchandises et remorques

Afin de dynamiser les échanges commerciaux, la communauté portuaire marseillaise présentera ses avantages concurrentiels à ses clients algériens : son offre maritime conséquente avec 81 escales mensuelles, ses futurs terminaux à conteneurs Fos 2XL, sa mobilisation pour le développement des trafics de marchandises sur remorques, un secteur qui intéresse particulièrement l'Algérie puisque l'on constate qu'il a progressé de 10% en 2007.
En organisant cette rencontre avec ses fidèles clients, le port de Marseille-Fos tient à sceller ses liens économiques avec l'Algérie pour laquelle il demeure une plateforme d'échanges incontournable avec les pays d'Europe et d'Asie.

Port de Marseille