Défense

Actualité

L'Allemagne livre très discrètement de nouveaux patrouilleurs au Brunei

Défense

C'est dans le plus grand secret que les chantiers Lürssen de Lemwerder, en Allemagne, réalisent deux séries de patrouilleurs pour le Brunei. La commande comprend quatre OPV longs de 80 mètres et dotés de 4 missiles Exocet MM40 et une pièce de 57mm. Ces navires disposent d'un radar de veille combinée Scanter (Terma), un radar de navigation et une conduite de tir (Sting). Les patrouilleurs disposent d'une plateforme pour hélicoptère (mais pas de hangar) et d'un dispositif de mise à l'eau d'embarcations rapides par le tableau arrière. Premier de cette série, le Darussalam aurait été mis à flot en mars dernier et a été vu cet été lors d'une sortie pour essais. Le second, nommé Darulehsan, a été lancé le mois dernier. Il est actuellement en achèvement à quai.

Une frégate du type F2000  (© : BAE SYSTEMS)
Une frégate du type F2000 (© : BAE SYSTEMS)

Ces quatre OPV vont remplacer les trois frégates du type F2000, commandées au groupe britannique BAE Systems mais non réceptionnée par le Brunei, qui a finalement argué qu'elles ne répondaient pas à ses attentes. Assez complexes, ces bâtiments de 95 mètres et 2000 tonnes en charge, lancés en 2001 et 2002, peuvent mettre en oeuvre 8 missiles antinavire, un système surface-air à lancement vertical Sea Wolf, un canon de 76mm et 6 tubes lance-torpilles. BAE cherche à les vendre à un autre pays. Alors que l'Algérie et les Emirats Arabes Unis semblent s'être intéressés à ces frégates, c'est peut être le Bengladesh qui va emporter la mise. Ce pays a, en effet, récemment annoncé qu'il allait acquérir trois bâtiments neufs auprès de la Grande-Bretagne.

Le patrouilleur Berkat  (© : COLLECTION FLOTTES DE COMBAT)
Le patrouilleur Berkat (© : COLLECTION FLOTTES DE COMBAT)

Pour en revenir au Brunei, petit Etat pétrolier dirigé par un sultant et situé sur l'île de Bornéo, une commande de quatre patrouilleurs de 41 mètres a également été signée avec Lürssen. Lancés en 2009, les deux premiers (Ijhtihad et Berkat), ont été livrés, les deux suivants (Syafaat et Afiat) étant mis à flot cette année. Ces bateaux, disposant d'un canon télé-opéré de 27mm, remplacent les trois patrouilleurs lance-missiles du type Waspada. Deux des ces bateaux ont fait l'objet d'un accord de cession à l'Indonésie, entériné en mai dernier.