Disp POPIN non abonne!
Défense
L’Allemagne renvoie sa nouvelle frégate chez son constructeur

Actualité

L’Allemagne renvoie sa nouvelle frégate chez son constructeur

Défense

Selon des journaux d’Outre-Rhin, la marine allemande ne serait pas du tout satisfaite de sa toute nouvelle frégate, le Baden-Württemberg, première des quatre unités du type F125. Livrée fin 2016 par le consortium ARGE F125, piloté par TKMS et comprenant également Lürssen, le bâtiment a été purement et simplement renvoyé au chantier Blohm+Voss d'Hambourg. Ordre a été donné à l’industriel de solutionner une longue liste de problèmes. On parle en particulier d’informatique (dont apparemment le système de combat) ou encore de gîte anormale sur tribord, qui serait liée à un problème de surpoids.

Reste maintenant à voir si ces problèmes sont réellement sérieux ou s’il ne s’agit que des aléas "classiques" que rencontrent la plupart des nouveaux bâtiments militaires. C’est la ligne défendue par TKMS, qui se retranche derrière la complexité et la sophistication de ce navire de nouvelle génération, très automatisé et équipé de nombreux systèmes nouveaux.

Quoiqu’il en soit, c’est selon la presse allemande la première fois que la Bundeswehr retourne ainsi un bâtiment après sa livraison.

Initialement prévue en 2017, la mise en service du Baden-Württemberg est désormais espérée en 2018. Ses trois sisterships, les Nordrhein-Westfalen, Sachsen-Anhalt et Rheinland-Pfalz, respectivement baptisés en avril 2015, mars 2016 et mai 2017, doivent être réceptionnés par la marine allemande en 2018, 2019 et 2020.

- Voir notre article détaillé sur les frégates du type F125

 

Thyssen Krupp Marine Systems (TKMS)