Défense
L’Almak en Méditerranée

Actualité

L’Almak en Méditerranée

Défense

Le bâtiment de formation maritime de NavOcean, filiale de DCI Navfco et Piriou, est arrivé le 30 mai en rade de Toulon. L’Almak, qui s’est amarré à La Seyne-sur-mer, est jusqu'au 6 juin en escale dans le port varois.  Construit à Concarneau et baptisé en septembre dernier, le BFM est exploité pour les stages de formation à la mer dispensés par DCI au profit d’élèves officiers étrangers.

Long de 44 mètres pour une largeur de 9.6 mètres, l’Almak est armé par un équipage de 8 marins et peut embarquer 16 élèves et un instructeur. Doté de deux moteurs de 662 kW et deux lignes d’arbres avec hélices HPV, il peut atteindre la vitesse de 12 nœuds et naviguer 10 jours à 10 nœuds sans ravitaillement. Conçu comme un bâtiment robuste, manoeuvrant et économique, l’Almak dispose d’une vaste passerelle offrant une vision sur 360°. Les équipements de navigation, notamment le radar et la cartographie synthétique, disposent de répétiteurs dans la salle de formation. Le tirant d’eau, de 3.1 mètres, est de plus optimisé pour l’apprentissage de la navigation et de la manoeuvre en zone côtière. 

 

 

(

(© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

(

(© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

(

(© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

(

(© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

 

Opérant dans un premier temps au large des côtes bretonnes, depuis Lanvéoc-Poulmic où se situe l’Ecole navale, l’Almak mène désormais des missions plus longues lui permettant de côtoyer l’Atlantique, la Manche mais aussi la Méditerranée. Autant de zones très différentes et intéressantes pour l’apprentissage des cadets, qui peuvent au passage découvrir d’autres pays, comme ce fut le cas lors du transit vers le sud à l’occasion d’une escale à Lisbonne, au Portugal, où il était le 23 mai. 

DCI Chantier Piriou | Toute l'actualité du groupe naval breton