Construction Navale
L'ALP Striker confirme sa puissance de traction

Actualité

L'ALP Striker confirme sa puissance de traction

Construction Navale

Presque 310 tonnes de traction. C'est le résultat des premiers tests de bollard pull de l'ALP Striker, premier AHTS d'une série de quatre navires construits pour ALP Maritime Services (filiale du groupe Teekay) par les chantiers japonais Niigata, sur un design SX 157 d'Ulstein. Destinés aux remorquages de très gros objets flottants, type FPSO ou FLNG, ces navires Ice Class 1B de 88.9 mètres de long ont été développés spécifiquement par Ulstein Design&Solutions et ALP pour pouvoir travailler sur des très longues distances, positionner les installations flottantes, les ancrer et désancrer ou mener des opérations de démantèlement.

 

(© ULSTEIN)

(© ULSTEIN)
 

La vitesse de service est de 13 noeuds, pouvant atteindre 19 au maximum, grâce à une propulsion de 24.400 chevaux assurée par quatre moteurs MAK. Sa capacité de 3500 m3 de fuel autorise une autonomie de 45 jours. Les navires disposent d'un pont de 550 m2 et peut embarquer 35 personnes. En plus du design, Ulstein a livré les moteurs, propulseurs, hélices, équipements de pont, le système électrique ainsi que ceux de contrôle et de communication. Il s'agit du premier contrat au Japon pour le groupe norvégien.

L'ALP Striker livré en mai, va être suivi, dans les mois à venir, par les ALP Defender, Sweeper et Keeper. 

 

(© ULSTEIN)

(© ULSTEIN)

 

Ulstein Group | Toute l'actualité du constructeur naval norvégien