Défense
L'Amérique latine pour l'ultime campagne de la Jeanne d'Arc

Actualité

L'Amérique latine pour l'ultime campagne de la Jeanne d'Arc

Défense

Début décembre, le porte-hélicoptères Jeanne d'Arc, navire école de la Marine nationale, appareillera de Brest pour sa 44ème et dernière campagne d'application. Pour cette ultime mission, le navire mettra le cap sur l'Amérique latine. Il devrait, notamment, longer les côtes de l'Atlantique et du Pacifique, via le cap Horn et le canal de Panama. Après de possibles escales en Amérique du Nord, le navire retraversera l'Atlantique. Afrique, Méditerranée ? Le programme exact des escales n'est pas encore, pour l'heure, totalement acté.
On notera que pour cette dernière mission, le Groupe Ecole d'Application des Officiers de Marine (GEAOM) comprendra, outre la Jeanne d'Arc, une frégate légère furtive du type La Fayette (probablement le Courbet). Cette dernière remplacera la frégate de lutte anti-sous-marine Georges Leygues, affectée au GEAOM depuis 1999. Le « Georges » va, néanmoins, poursuivre sa mission de bâtiment école. Il accompagnera le Tonnerre, premier Bâtiment de Projection et de Commandement (BPC) à assurer le stage s'application à la mer (SAM), nouvelle formule de la campagne embarquée, assurant la relève du dispositif assuré depuis 1964 avec le porte-hélicoptères. Pour perpétuer la tradition, les stages SAM conserveront d'ailleurs le nom de « Campagne Jeanne d'Arc ».

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française