Défense
L'amiral Laurent Mérer revient sur l'arrivée à Brest du Clemenceau

Interview

L'amiral Laurent Mérer revient sur l'arrivée à Brest du Clemenceau

Défense

Après 18.000 kilomètres de périple via le canal de Suez et le cap de Bonne Espérance, l'ex-Clemenceau est en cours d'embossage à l'épi 4, dans le port militaire de Brest. Le vieux navire, entré en service en 1961 et désarmé en 1997, y attendra que l'Etat statue sur son sort. Cet été, une société chargée de l'expertise sera nommée. Elle devra déterminer avec précision la quantité d'amiante contenue dans la coque et préconiser des solutions pour la démenteler.
En attendant, l'heure était hier à la solennité. Avant de devenir une affaire des plus embarrassantes pour le gouvernement, le Q 790 était le Clemenceau. Trente six années d'histoire que les marins n'ont pas oublié, à l'image du vice-amiral d'escadre Laurent Mérer, préfet maritime de l'Atlantique.
_____________________________________

Interview réalisée hier, à Brest.

Voir l'arrivée du Clemenceau en images

Retrouvez notre dossier complet sur l'épopée du Clemenceau

Interviews