Défense
L’amiral Rolland remplace l’amiral Rogel à l’Elysée

Fil info

L’amiral Rolland remplace l’amiral Rogel à l’Elysée

Défense

Commandant jusqu’ici la Force d’Action Navale, le vice-amiral d’escadre Jean-Philippe Rolland devient le nouveau chef d’état-major particulier du président de la République. Il succède à l’amiral Bernard Rogel, qui après cinq années comme chef d’état-major de la Marine nationale (CEMM) avait été nommé au poste de CEMP à l’été 2016, à l’âge de 60 ans, alors sous la présidence de François Hollande. Emmanuel Macron avait ensuite conservé à ses côtés l’ancien sous-marinier breton sorti de l’Ecole navale en 1976 et qui a notamment commandé les SNA Casabianca et Saphir, ainsi que le SNLE L’Inflexible. Bernard Rogel avait ensuite été prolongé à plusieurs reprises.

Toulonnais d’origine, le VAE Rolland, entré à l’Ecole navale en 1983, a commandé quatre unités de la Marine nationale : le bâtiment école Panthère, l’aviso Commandant Bouan, la frégate La Fayette et le porte-avions Charles de Gaulle. Il avait pris les fonctions d’ALFAN le 31 août 2017. C'est le vice-amiral Xavier Baudouard qui va lui succéder à la tête de la Force d'Action Navale. 

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française