Offshore
Lancement d'un forage d'exploration pétrolière en Guyane

Actualité

Lancement d'un forage d'exploration pétrolière en Guyane

Offshore

La préfecture de Guyane a autorisé, le 3 mars, le démarrage d'un forage d'exploration offshore dans les eaux françaises, à 150 kilomètres au large de Cayenne. Le projet est porté par le groupe britannique Tullow Oil, auquel sont associés Total, Shell France et Northern Petroleum. Le chantier, mené à partir de la plateforme Ensco 8503, une unité de forage flambante neuve livrée en 2010 par les chantiers Keppel de Singapour, devrait durer deux à trois mois. Cette exploration doit permettre de déterminer s'il existe, dans les eaux guyanaises, une réserve de pétrole exploitable. A la lumière des études menées lors d'une campagne sismique 3D réalisée précédemment, Tullow Oil estime que la zone "Guyane Maritime", qui s'étale sur 32.000 m2 à des profondeurs d'eau de 2000 à 3000 mètres, pourrait abriter l'équivalent de 40 millions à 1 milliard de barils. Mais, pour en avoir le coeur net et déterminer ce que recèle exactement le plancher océanique, des recherches sont nécessaires. D'où la campagne d'exploration. Si celle-ci est concluante, Tullow Oil et ses partenaires demanderont un permis pour exploiter ce gisement. « Des discussions avec les élus guyanais s'engageraient, dès juillet prochain en cas de sondage positif susceptible d'exploitation, au sujet des retombées financières de cette opération pour le département », précise la préfecture de Guyane.
Dans ce cas, la région ultramarine française pourrait bien se transformer en petit « Etat » pétrolier.