Défense
L'ancien Agosta va affronter des explosions sous-marines
ABONNÉS

Actualité

L'ancien Agosta va affronter des explosions sous-marines

Défense

Retiré du service en 1997, le sous-marin Agosta plonge de nouveau, dans le cadre d'une campagne de mesures de résistance aux chocs. Conservé à Toulon, le bâtiment est récemment passé en cale sèche. A cette occasion, DCNS a mené une inspection minutieuse de la coque, ainsi que des travaux d'étanchéité. Plusieurs centaines de capteurs ont, également, été installés sur la coque et l'Agosta, doté par ailleurs d'un système de pilotage télécommandé des ballasts. Fin avril, le sous-marin a rejoint, en remorque, le cap Cépet, où il a été immergé dans le secteur du Canier. Cette courte plongée, qui avait valeur de test, visait à contrôler le bon fonctionnement des capteurs et du système de ballastage.
Dans le cadre de cette opération, DCNS a demandé à Jifmar Offshores Service d'assurer l'assistance maritime et de participer au soutien logistique en mer. La société marseillaise a déployé, à cette occasion, le navire multifonctions Alexandre Z, ainsi que les annexes Jif Pusher et Jif Express 2.

l'ex-Agosta fin avril (© : PHILIPPE BOYCE - DGA TECHNIQUES NAVALES)
l'ex-Agosta fin avril (© : PHILIPPE BOYCE - DGA TECHNIQUES NAVALES)

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française