Marine Marchande
L’ancien Monte Cinto de la SNCM sous le feu des chalumeaux

Actualité

L’ancien Monte Cinto de la SNCM sous le feu des chalumeaux

Marine Marchande

L’ancien RoPax français Monte Cinto vient d’être échoué sur une plage de Chittagong (Bangladesh) afin d’y être démoli. Commandé par la Société Nationale Corse Méditerranée –SNCM- et construit par les Ateliers et Chantiers du Havre, il avait été mis en service sur les lignes entre le Continent et la Corse en 1984. D’une jauge brute de 14798 tonneaux pour une longueur de 136 mètres puis une largeur de 22,50 le Monte Cinto pouvait embarquer 280 voitures et 140 passagers en plus des 1300 mètres linéaires de fret sur deux ponts.

 

Le Monte Cinto en 2009 (© MARC OTTINI)

Le Monte Cinto en 2009 (© MARC OTTINI)

 

En 2010, la SNCM a vendu le navire à Baja Ferries qui l’a rebaptisé Mazatlan Star. Il est alors parti travailler dans le Golfe du Mexique jusqu’en 2014 où il fut cédé à la Ponqua Shipping de Valparaiso en prenant le pavillon chilien et le nom d’ Eden. Pendant cinq ans, il aura effectué des rotations régulières entre deux ports situés au sud du Chili, Puerto Montt et Puerto Chacabuco au grand bonheur des habitants de cette région très isolée du monde. Au début du mois de mai, il a quitté définitivement les eaux sud-américaines sous le diminutif de Den et Malakal Harbor comme port d’attache (Iles Palau) et après une brève escale technique à Durban le 28 mai, l’ex Monte Cinto est arrivé à sa destination finale trois semaines plus tard.    

Texte et photos : Marc OTTINI