Défense
Le chasseur de mines Andromède équipé d’une hélice produite en impression 3D

Actualité

Le chasseur de mines Andromède équipé d’une hélice produite en impression 3D

Défense

Pour la première fois, un bâtiment de la Marine nationale est équipé d’une hélice issue de la fabrication additive. Il s’agit du chasseur de mines tripartite (CMT) Andromède, qui a reçu cet équipement à l’occasion de son arrêt technique majeur à Brest.

Cette hélice de 2.5 mètres de diamètre, composée de cinq pales en cuproaluminium, a été produite par le site Naval Group d’Indret, qui investit fortement depuis plusieurs années dans l’industrialisation des nouvelles technologies d’impression 3D. L’établissement, situé dans la région nantaise, s’est ainsi équipé de la plus grande cellule d’Europe employant le procédé WAAM (Wire Arc Additive Manufacturing) qui consiste à créer des objets par ajout successif de couches de matière. Longue de 20 mètres pour une largeur de 8 mètres, cette cellule robotisée, intégrée par la filiale nantaise du groupe japonais Yaskawa, peut produire des pièces jusqu’à 5 tonnes.

Dans le

Naval Group | Actualité industrie navale de défense Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française