Nautisme

Actualité

Lanson, nouveau partenaire officiel de l’Hydroptère

Nautisme

Suite au départ de DCNS, qui a récemment mis fin à son partenariat avec l’Hydroptère, l’équipe du trimaran volant, à la recherche de nouveaux soutiens pour mener à bien sa campagne américaine, va pouvoir compter sur le renforcement du partenariat avec Lanson. La maison de champagne française, partenaire de l’Hydroptère depuis 2008, a, en effet, décidé de renforcer ce lien en devenant « partenaire officiel » du voilier. La marque a souhaité accentuer son soutien à l’écurie pour l'accompagner dans sa tentative de record du Pacifique l'été prochain au départ de Los Angeles. Une nouvelle accueillie avec chaleur par l’ensemble de l’équipage. « Nous abordons une période délicate de transition. Avec la montée en puissance de Lanson, c’est une nouvelle dynamique qui commence. Cela va permettre de maintenir une équipe opérationnelle à San Francisco à court terme, c’est une donnée non négligeable. Je remercie Lanson pour sa fidélité et sa confiance. Le luxe à la française rejoint avec panache l’aventure », a déclaré Alain Thébault, concepteur et skipper de l’Hydroptère.

 

(© : T. LESAGE)

 

« Nous soutenons l’aventure de l’Hydroptère depuis cinq ans. Nous réfléchissions depuis quelques semaines à une montée en puissance sur le bateau pour accompagner notre retour aux Etats-Unis » explique Philippe Baijot, président de champagne Lanson. Pour la maison rémoise, ce partenariat renforcé doit lui permettre de soutenir son développement sur le marché américain, sur lequel elle ambitionne de redevenir l’un des tous premiers acteurs après le rachat par le groupe BCC en 2006.Alors que les Etats-Unis sont présentés comme un marché porteur,  Lanson veut mettre l'accent sur son style unique à travers l'éducation du consommateur américain. Crée en 1760, Lanson rappelle qu’elle est l’une des rares maisons champenoises à préserver le style originel du champagne en ne pratiquant pas la fermentation malolactique : « Ce choix, et cette spécificité gage de fraîcheur, permettent le développement optimal des arômes issus du fruit et prédestinent l'ensemble des cuvées a un heureux vieillissement en préservant l'acidité naturelle du raisin ».

Pour l’équipe de l’Hydroptère, l’investissement supplémentaire de Lanson est une excellente nouvelle, mais il ne sera pas suffisant pour financer le programme 2013. C’est pourquoi elle est toujours à la recherche d’un nouveau partenaire principal. Au printemps prochain, Alain Thébault, Jean Le Cam, Jacques Vincent et Yves Parlier doivent tenter de battre le premier record océanique d’un voilier entièrement hydrofoil sur le parcours de la Transpacifique, entre Los Angeles et Honolulu.