Marine Marchande
L’APL Lion City jumboïsé et doté de scrubbers

Actualité

L’APL Lion City jumboïsé et doté de scrubbers

Marine Marchande

Passé le 11 juillet au Havre, le porte-conteneurs APL Lion City a repris son service entre l'Asie et l'Europe après un important chantier de transformation en Chine. Ce dernier a notamment porté sur l’allongement de sa coque, passée de 365 à 398 mètres (pour 51 mètres de large), permettant ainsi d’accroître la capacité pour atteindre 17.000 EVP, soit 3000 de plus qu’auparavant. Il a aussi fallu rehausser le château d’une dizaine de mètres afin de conserver la visibilité sur l’avant. L’arrêt technique fut enfin l’occasion d’intégrer des systèmes de lavage des fumées (scrubbers) afin que le navire puisse répondre à la nouvelle règlementation sur les émissions de soufre qui entrera en vigueur le 1er janvier 2020. Sa petite cheminée fait désormais partie d’une structure massive s’étirant sur une bonne partie de la largeur du bateau.

 

La cheminée de l'APL Lion City (© FABIEN MONTREUIL)

La cheminée de l'APL Lion City (© FABIEN MONTREUIL)

 

Mis en service en 2013, le Lion City fait partie d’une série de huit porte-conteneurs de l’armement singapourien APL (filiale de CMA CGM) jumboïsés par les chantiers chinois CSIC de Qingdao et Cosco Zoushan.

 

Un autre navire de cette série, l'APL Raffles, jumboïsé mais non équipé encore de scrubbers (© FABIEN MONTREUIL)

Un autre navire de cette série, l'APL Raffles, jumboïsé mais non équipé encore de scrubbers (© FABIEN MONTREUIL)

CMA CGM