Marine Marchande
L’Aquarius quitte Marseille pour sauver les migrants en Méditerranée

Actualité

L’Aquarius quitte Marseille pour sauver les migrants en Méditerranée

Article gratuit
Marine Marchande

A l’issue des derniers préparatifs, le navire affrété par l’association SOS Méditerranée a quitté Marseille samedi soir pour se positionner au large des côtes libyennes. L’Aquarius va d’abord évoluer vers Palerme avant de rallier Lampedusa. Construit en 1977, cet ancien patrouilleur des pêches allemand, reconverti ensuite en navire de survey, pourra accueillir jusqu’à 500 naufragés.

Pour mener à bien ses opérations, qui pourront débuter dès cette semaine, le navire de 77 mètres a embarqué 8 tonnes de fret, avec en particulier de la nourriture, de l’eau et des couvertures de survie, qui seront distribuées sous forme de kits aux migrants.

 

Chargement du fret humanitaire (© SOS MEDITERRANEE)

Chargement du fret humanitaire (© SOS MEDITERRANEE)

 

Un poste médical a également été aménagé, avec le concours de Médecins du Monde, qui déploie une équipe à bord. Les naufragés bénéficieront d’une consultation à leur arrivée et ceux qui nécessitent des soins pourront être pris en charge avant, si besoin, d’être évacués, par exemple par hélicoptère, si leur état de santé l’impose.

L’Aquarius va réaliser des missions d’environ trois semaines en mer, au plus près des zones à risque. Il se mettra à la disposition des autorités italiennes, en charge via le MRCC de Rome de la coordination du sauvetage des migrants en Méditerranée centrale. Une fois les naufragés recueillis, ils pourront rester quelques jours à bord, le temps d’être débarqués en Italie, le choix du port étant là aussi du ressort des autorités italiennes.

 

(© SOS MEDITERRANEE)

(© SOS MEDITERRANEE)

 

Créée par le capitaine allemand Klaus Vogel et la Française Sophie Beau, qui avait auparavant œuvré pour différentes ONG, comme Médecins Sans Frontières et Médecins du Monde, SOS Méditerranée a pour but de renforcer les moyens de sauvetage au large de la Libye. Là où plus de 3700 hommes, femmes et enfants ont péri l’an dernier en tentant de rejoindre l’Europe. L’association, qui fonctionne uniquement grâce aux dons privés, a pour le moment rassemblé près d’un million d’euros, de quoi financer les trois premiers mois de campagne de l’Aquarius. C’est pourquoi l’appel aux donateurs se poursuit afin de permettre au navire de rester sur zone pendant toute la saison, sachant que les départs depuis les côtes libyennes vont reprendre massivement au printemps avec l’amélioration des conditions météorologiques. 

- Voir le site de SOS Méditerranée 

 

Sauvetage et services maritimes Migrants