Défense

Actualité

L’Aquitaine doit tirer son premier missile

L’arrivée en Méditerranée de la première frégate multi-missions française n’est pas uniquement destinée à tester les capacités sonar du bâtiment dans les eaux de la Grande Bleue. L’Aquitaine devrait également réaliser sous peu un tir de missile au large de l’île du Levant, où se trouve l’un des centres d’essais de la Direction Générale de l’Armement. A cette occasion, le bâtiment, livré en décembre à la Marine nationale, devrait mettre en œuvre un missile surface-air Aster 15, 16 munitions de ce type pouvant être embarquées par la FREMM afin d’assurer son autoprotection contre des missiles et aéronefs assaillants.

La frégate pourra également embarquer 8 missiles antinavire Exocet MM40 Block3, ainsi que 16 missiles de croisière MdCN (Scalp Naval), tous développés par MBDA. Le premier tir en mer de ce dernier ne sera pas réalisé par l’Aquitaine mais par la seconde FREMM française, la Normandie, actuellement en achèvement sur le site DCNS de Lorient. Cette frégate, qui doit débuter ses essais en mer au second semestre, doit réaliser un tir de MdCN en 2014.

Marine nationale