Offshore
L'Arctic Sunrise immobilisé aux Canaries

Actualité

L'Arctic Sunrise immobilisé aux Canaries

Offshore

L’Arctic Sunrise, de la flotte de Greenpeace, a été placé sous séquestre dans le port de Lanzarote (Canaries) la semaine dernière. Une immobilisation qui intervient un an après son arrêt forcé à Mourmansk, en Russie, au cours duquel plusieurs de ses membres d’équipage avaient été emprisonnés pour avoir abordé une plateforme pétrolière de Rosneft au large de la Sibérie.

Cette fois-ci, c’est contre le groupe pétrolier espagnol Repsol que les militants de Greenpeace faisaient campagne.  Dans la matinée du 15 novembre, l’Arctic Sunrise se serait approché du navire de forage Rowan Renaissance, actuellement en prospection à une cinquantaine de kilomètres des îles de Fuerteventura et Lanzarote. Il aurait violé la zone d’exclusion d’un mille autour du bateau et ignoré les ordres de la marine espagnole lui ordonnant de s'éloigner.

Une caution de 50.000 euros a été fixée pour la levée de séquestre.

Greenpeace