Offshore
L’Argentine gagne du terrain aux Malouines

Actualité

L’Argentine gagne du terrain aux Malouines

Offshore

C’est un nouvel épisode dans les relations toujours tendues entre le Royaume-Uni et l’Argentine au sujet des Malouines. En début de semaine, le gouvernement argentin a annoncé, avant sa sortie officielle, la décision de la Commission des Nations Unies des limites du plateau continental qui valide ses demandes d’extension déposées en 2009.

Celle-ci permettra d’étendre le plateau continental argentin à 350 milles des côtes, ce qui équivaut à un gain de 1.7 million de km2. Et, surtout, à une nouvelle donne en matière de ressources des fonds marins, puisque cette nouvelle souveraineté toucherait les zones pétrolières situées à proximité des Malouines. Une partie d’entre elles sont exploitées avec des licences britanniques depuis 2010 et ce malgré l’opposition de Buenos Aires.

Mauricio Macri, nouveau président argentin, a qualifié cette décision de « très significative » pour l’Argentine. « L’extension des limites du plateau continental va nous permettre de défendre nos ressources en mer, qui sont la propriété de chacun des citoyens argentins ».