Défense

Actualité

L'Argentine retire du service ses dernières Alouette III

Défense

Les cinq derniers hélicoptères Alouette III de la marine argentine ont été retirés du service le 3 décembre, après 40 ans de service. C'est en 1970 que l'Argentine avait reçu ses premières machines, utilisées notamment pour les besoins des fusiliers marins. L'Alouette III avait notamment participé à la prise de la Géorgie du sud par les commandos argentins en 1982, lors du conflit des Malouines. L'un des hélicoptères, embarqué sur le croiseur Belgrano, fut perdu la même année lorsque du torpillage du bâtiment par le sous-marin britannique HMS Conqueror. En tout, 14 hélicoptères ont été livrés à l'Argentine.
Toujours opérationnelle dans la Marine nationale, où la vénérable machine, âgée mais robuste, rend d'appréciables services, l'Alouette III sert également dans d'autres forces. C'est le cas dans la marine belge (3 exemplaires) en attendant son remplacement par de nouveaux NH90. Ou encore en Inde, avec une vingtaine d'hélicoptères (Chetak) dans la marine et les garde-côtes.

 (© : US NAVY)
(© : US NAVY)