Défense
L'Argonaute participe au pompage de l'épave de la frégate Laplace

Actualité

L'Argonaute participe au pompage de l'épave de la frégate Laplace

Défense

Une opération de pompage des soutes de l'épave de la frégate Laplace, qui repose en baie de la Fresnaye, dans les Côtes d'Armor, a débuté lundi et se poursuivra jusqu'en fin de semaine. Le bâtiment de soutien, d'assistance et de dépollution Argonaute est mobilisé. Le BSAD accueille le groupement des plongeurs démineurs de l'Atlantique et la cellule antipollution de la base navale de Brest, qui travaille sous coordination du directeur du centre d'expertises pratiques de lutte contre les pollutions (CEPPOL) de la Marine nationale. L'objectif est de pomper les résidus de combustible contenus dans les soutes. L'an dernier, à la même époque, 22 m3 avaient été aspirés. Pour éviter toute pollution, un barrage flottant a été mis en place.
Ancien destroyer américain construit en 1942 sous le nom d'USS Lorain et vendu cinq ans plus tard à la France, le Laplace avait été reconverti en frégate météorologique par la Marine nationale. Le 16 septembre 1950, alors qu'il se mettait à l'abri d'une tempête en baie de la Fresnaye, le bâtiment sauta sur une mine allemande. Le naufrage provoqua la mort de 51 membres d'équipage.

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française