Marine Marchande
L'Ark Forwarder affrété par la Maritime Nantaise jusqu'en mai

Actualité

L'Ark Forwarder affrété par la Maritime Nantaise jusqu'en mai

Marine Marchande

Le roulier britannique Ark Forwarder restera affrété jusqu'au mois de mai par la Maritime Nantaise. Celle-ci loue le navire de la compagnie suédoise Stena après avoir remporté un marché lancé par le ministère de la Défense afin d'assurer le transport aux Emirats Arabes Unis d'unités de l'armée de Terre dans le cadre de l'exercice Gulf 2012, qui se déroulera du 15 avril au 3 mai. Arrivé le week-end dernier à Toulon, l'Ark Forwarder va mettre le cap sur le Moyen-Orient après avoir embarqué de nombreux véhicules, dont des chars Leclerc.
L'affrètement de ce navire intervient en complément du contrat liant la Maritime Nantaise au ministère de la Défense pour le transport régulier de matériel militaire vers les territoires ultramarins, les bases françaises à l'étranger, ainsi que le soutien logistique des unités déployées en opérations extérieures.

L'Ark Forwarder  à Toulon (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
L'Ark Forwarder à Toulon (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Chars Leclerc à bord de l'Ark Forwarder  (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Chars Leclerc à bord de l'Ark Forwarder (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Camions embarqués sur l'Ark Forwarder  (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Camions embarqués sur l'Ark Forwarder (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Pour ces missions, la Maritime Nantaise emploie plusieurs navires sous pavillon français, comme les MN Eclipse, MN Eider et MN Pelican. « L'Eclipse, L'Eider et le Pelican sont employés sur des rotations précises, planifiées longtemps à l'avance. Avec l'exercice Gulf 2012, qui nécessite de transporter beaucoup de matériel, nous avions besoin d'une capacité logistique supplémentaire car le recours aux navires habituels aurait nécessité de modifier leur planning, ce qui n'est pas toujours possible ou évident », explique-t-on à l'Etat-major des Armées. On notera d'ailleurs que les besoins en matière de transport logistique par voie maritime sont importants depuis plusieurs mois, notamment en raison du début du retrait des troupes françaises en Afghanistan. Fin 2011, 400 hommes ont été retirés de ce théâtre d'opération, 200 autres devant l'être d'ici la fin du mois, sur un effectif initial de 4000 hommes disposant de 1200 véhicules et 1500 conteneurs.

Le MN Eider  (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le MN Eider (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le MN Eclipse  (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le MN Eclipse (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le MN Pelican  (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
Le MN Pelican (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Compagnie Maritime Nantaise