Divers
L'armateur français Dreyfus intéressé par les Ferries

Actualité

L'armateur français Dreyfus intéressé par les Ferries

Divers

Depuis l'annonce par P&O de l'interruption fin septembre de ses liaisons entre Le Havre et Portsmouth, les collectivités normandes, au premier rang desquelles le port, sont à la recherche d'un repreneur pour cette ligne. Un temps intéressée, la compagnie Brittany Ferries a finalement jeté l'éponge et le seul candidat désormais connu reste Louis Dreyfus Lines. L'armement français, spécialisé dans le transport lourd, a confirmé au Havre Presse l'intérêt qu'il portait à cette liaison transmanche. Interrogé par le quotidien, le chargé de projet de LDL précise que la ligne serait exploitée différemment avec une priorité pour le fret. Pour ce faire, Dreyfus est à la recherche d'un bateau adequat. Pourquoi pas justement un ancien navire P&O. Plusieurs sont désarmés, notamment à Dunkerque.
L'année dernière, le trafic maritime entre la France et la Grande-Bretagne a vu le passage de 700.000 personnes et 2 millions de tonnes de marchandises.

Louis Dreyfus Armateurs P&O Le Havre