Construction Navale
L’assemblage du Norwegian Escape s’achève à Papenburg

Actualité

L’assemblage du Norwegian Escape s’achève à Papenburg

Construction Navale
Croisières et Voyages

Mis sur cale le 19 septembre 2014 au chantier Meyer Werft de Papenburg, en Allemagne, le nouveau fleuron de la compagnie américaine Norwegian Cruise Line, dont la coque est constituée de 86 blocs, voit son assemblage s’achever. Il devrait être mis à l’eau d’ici la fin de l’été et descendre la rivière Ems au début de l’automne. Le Norwegian Escape sera inauguré le 23 octobre dans le port allemand de Hambourg. Il rejoindra ensuite son port d’attache Miami, d’où il proposera des croisières vers les Caraïbes.

 

Le Norwegian Escape (© : MEYER WERFT)

Le Norwegian Escape (© : MEYER WERFT)

 

Plus gros paquebot commandé jusqu’ici par NCL, le Norwegian Escape est une version agrandie des Norwegian Breakaway et Norwegian Getaway (146.600 GT, 4000 passagers), livrés en avril 2013 et janvier 2014. Le nouveau navire voit sa jauge portée à 164.600 GT, pour une longueur de 324.6 mètres et une largeur de 41.4 mètres. Il comptera 2174 cabines et suites.

 

Le Norwegian Escape (© : NCL)

Le Norwegian Escape (© : NCL)

 

Le Norwegian Escape est le premier d’une série de quatre unités réalisées dans le cadre du programme Breakaway Plus. Son premier sistership, le Norwegian Bliss, entrera en flotte au printemps 2017, les deux paquebots suivants étant attendus au second trimestre 2018 et au quatrième trimestre 2019. 

Meyer Werft | Toute l'actualité du groupe allemand de construction navale Norwegian Cruise Line | Toute l'actualité de la compagnie de croisière NCL