Défense
L'assemblage du porte-avions HMS Prince of Wales d'achève

Actualité

L'assemblage du porte-avions HMS Prince of Wales d'achève

Défense

Le second des deux nouveaux porte-avions britanniques vient de recevoir son deuxième îlot. Réalisée par le chantier BAE Systems de Glasgow et transféré par barge fin 2015 à Rosyth (Ecosse), où le futur HMS Prince of Wales est assemblé, cette imposante structure constitue le dernier bloc du bâtiment. Son assemblage se termine donc en vue d’une mise à l’eau d’ici 2017.

 

Le HMS Prince of Wales au chantier Babcock de Rosyth (© : ACA)

Le HMS Prince of Wales au chantier Babcock de Rosyth (© : ACA)

 

Plus grands bâtiments militaires réalisés jusqu’ici en Europe, les deux nouveaux porte-avions britanniques mesureront 280 mètres de long pour une largeur de 70 mètres et afficheront un déplacement de 65.000 tonnes à pleine charge. Ils pourront mettre en œuvre jusqu’à 40 aéronefs, avec des avions à décollage court et appontage vertical F-35B, des hélicoptères (dont des Merlin ASaC d’alerte lointaine) et des drones. L'îlot avant servira à la conduite du bâtiment alors que l'îlot arrière accueillera les fonctions de gestion des opérations aériennes. 

 

(© : ACA)

(© : ACA)

 

Capables d’atteindre la vitesse de 25 nœuds, les bâtiments seront armés par un équipage de 690 marins, l’effectif atteignant 1600 hommes avec le groupe aérien embarqué et l’état-major, ce dernier comprenant une centaine de personnes.

Mis à flot en juillet 2014, le HMS Queen Elizabeth doit débuter ses essais en mer cette année, son intégration à la marine britannique devant intervenir vers 2018. Son sistership rejoindra quant à lui la Royal Navy en 2020. 

 

Mise à flot du HMS Queen Elizabeth en juillet 2014 (© : ROYAL NAVY)

Mise à flot du HMS Queen Elizabeth en juillet 2014 (© : ROYAL NAVY)

 

 

 

Royal Navy | Actualité des forces navales britanniques