Défense
L’assemblage du second porte-avions britannique achevé

Actualité

L’assemblage du second porte-avions britannique achevé

Défense

En présence du prince Charles, dont il porte le titre, le HMS Prince of Wales a reçu le 21 juin son ultime élément de coque. La pose de ce bloc de 570 tonnes marque la fin de l’assemblage du second des deux nouveaux porte-avions britanniques au chantier Babcock de Rosyth, en Ecosse. Ses essais en mer sont prévus en 2018 en vue d’une livraison l’année suivante à la Royal Navy.

 

Le chantier du HMS Prince of Wales (© ACA)

Le chantier du HMS Prince of Wales (© ACA)

 

Mis à l’eau en juillet 2014, le HMS Queen Elizabeth est toujours en achèvement à flot à Rosyth. Il doit être réceptionné en 2018 par la flotte britannique.

Plus grands bâtiments de guerre réalisés jusqu’ici en Europe, ces deux porte-avions de 280 mètres de long pour 70 mètres de large afficheront un déplacement de 65.000 tonnes à pleine charge. Ils pourront mettre en œuvre jusqu’à 40 aéronefs, avec des avions à décollage court et appontage vertical F-35B, des hélicoptères (dont des Merlin ASaC d’alerte lointaine) et des drones. 

Ce programme qui a permis de maintenir 10.000 emplois à travers le pays, est industriellement porté par l'Aircraft Carrier Alliance, regroupant BAE Systems, Babcock, Thales UK et le ministère britannique de la Défense.

 

 

 

Royal Navy | Actualité des forces navales britanniques BAE Systems | Actualité maritime du géant britannique de la défense