Construction Navale
L’assemblage du sistership de l’AIDAprima se poursuit

Actualité

L’assemblage du sistership de l’AIDAprima se poursuit

Construction Navale

Alors que les chantiers japonais ne sont pas les plus grands communicants du monde et que la construction du paquebot AIDAprima est marquée par d’importants retards et surcoûts pour Mitsubishi Heavy Industries, on était sans nouvelle depuis un moment de son sistership. Interrogé sur la question par Mer et Marine, la direction du groupe italien Costa Crociere, maison-mère de la compagnie allemande AIDA Cruises, répond que la réalisation du second paquebot se poursuit chez MHI. Mis sur cale en mai 2014 à Nagasaki, le navire devait être opérationnel en mars de l’année prochaine. On parle, désormais, du « printemps 2016 », sans plus de précision sur le mois.

 

Vue de l'AIDAprima (© : AIDA CRUISES)

Vue de l'AIDAprima (© : AIDA CRUISES)

 

Pendant ce temps, l’AIDAprima, mis à flot juste avant la pose du premier bloc de son cadet, voit son achèvement se poursuivre. Il doit être terminé fin septembre, soit six mois après la date initialement prévue. Le navire appareillera le 1er octobre de Yokohama pour réaliser une grande traversée de repositionnement de 50 jours entre le Japon et les Emirats Arabes Unis, où il sera basé durant l’hiver 2015/2016 pour des croisières d’une semaine. Le paquebot, prévu pour arriver à Dubaï le 20 novembre 2015, devrait quitter le port émirati le 18 mars 2016 et, à l’issue d’un voyage de 38 jours, arrivera à Hambourg le 25 avril suivant. Après son inauguration officielle en Allemagne, il débutera son programme de navigation en Europe du nord.

Long de 300 mètres pour une largeur de 37.6 mètres et un tirant d'eau de 8.1 mètres, l'AIDAprima, qui sera le plus gros paquebot exploité jusqu'ici par la compagnie allemande AIDA Cruises, présentera une jauge de 124.500 GT et pourra embarquer 3250 passagers. 

Costa Croisières | Toute l'actualité des paquebots et de la croisière