Vie Portuaire

Fil info

L'association des ports locaux de la façade Manche a un nouveau président

Vie Portuaire

L'Association des ports locaux de la façade Manche (APLM) a tenu son Assemblée Générale mercredi 29 novembre à Granville, accueilli par la CCI Ouest Normandie. Les membres de l'APLM ont élu leur nouveau Président, Alain BAZILLE, Vice-Président en charge infrastructures, des transports et des ports au Conseil départemental de la Seine-Maritime, et ont décidé d'un plan d'action 2018-2020 ambitieux, dans la continuité des chantiers menés depuis 2007, année de la création de l'association.

Une expertise reconnue après 10 années d’existence.

L’Association des Ports Locaux de la façade Manche (APLM), fédère sur l'ensemble de la côte Nord et Ouest de la France, depuis La Seine-Maritime jusqu’aux confins du Finistère, des autorités portuaires régionales et départementales et leurs gestionnaires (chambres de commerce et d’industrie) des ports issus pour la plupart du transfert des anciens ports d'Etat lors de la 1ère étape de la décentralisation en 1983.

Au cours de ces 10 années, l'APLM a su devenir un espace privilégié pour débattre et porter de nombreuses problématiques concernant les ports locaux. L'APLM a su développer une expertise reconnue sur plusieurs thématiques. Ainsi, dans le cadre du pilotage du projet européen SETARMS dont elle a eu la responsabilité entre 2010 et 2015, l'association est un acteur bien identifié dans le domaine du dragage portuaire et la valorisation des sédiments marins. C’est le réseau initié par l’APLM qui a conduit les ports du Tréport, de Dieppe, de Fécamp et de Caen à mutualiser les opérations de dragage via un groupement de commande commun. Elle a plus récemment mené une étude socioéconomique avec l’INSEE sur 14 ports de commerce de Calais à Douarnenez qui a permis de démontrer l’importance des activités portuaires pour les territoires : 27 000 emplois directs, plus de 1,1 milliards de richesse dégagée par les activités portuaires en dehors de la pêche et 286 millions d’euros apportées par l’activité de la pêche. Au-delà des chiffres, c’est une méthodologie adaptée à ces ports qui a été développée afin de pouvoir disposer de données régulières sur l’économie portuaire.

Fraîchement élu, Alain BAZILLE, le nouveau Président de l’APLM, souhaite porter son programme d’actions ambitieux.

Alain BAZILLE, Vice-Président en charge des infrastructures, des transports et des ports au Conseil départemental de la Seine-Maritime a proposé sa candidature et reprendre la barre de cette association qui a su démontrer son utilité au cours de ses 10 années d’existence. Il souhaite aujourd’hui renforcer ses actions et les mettre en lien avec les défis qui attendent les ports dans les prochaines années. Il sera accompagné par les nouveaux membres du bureau, Jean MORIN, 1er Vice-Président du conseil départemental de la Manche et nouveau Vice-Président et Thierry DULIERE, membre du Conseil syndical du Syndicat mixte du port de Dieppe et conseiller régional de Normandie.

Au cours des prochains mois, l'APLM souhaite engager de nouveaux projets dont l'objectif sera de développer des initiatives durables à long terme dans les ports locaux. Un projet de diagnostic environnemental sur 10 ports de pêche et de commerce normands est actuellement en cours de développement. L’étude devrait commencer au premier trimestre 2018. Elle aura pour objectif de définir les priorités et de proposer un programme pluriannuel d’actions pour chacun de ses ports sur diverses thématiques (gestion des déchets, des pollutions, de la qualité des eaux et des sédiments, des espèces invasives et de la continuité écologique). L'APLM sera en outre très mobilisée dans le développement d’un projet européen France-Manche-Angleterre sur le développement de la mini-croisière et l’accueil de navires de grande plaisance, des secteurs en pleine croissance qui lient les ports aux territoires pour un développement conjoint.

Communiqué d'APLM, 18/12/2017