Vie Portuaire

Fil info

L’Association des Ports Locaux de la Manche devient l’Association Nationale des Ports Maritimes Territoriaux

Vie Portuaire

L’Association des Ports Locaux de la Manche devient l’Association Nationale des Ports Maritimes Territoriaux

Depuis 13 ans, l’APLM regroupait sur la façade Manche les autorités portuaires et les gestionnaires des ports de commerce et de pêche. C’est sous l’impulsion de son Président, Alain BAZILLE, Vice-Président du département de la Seine-Maritime, en charge des Infrastructures, que la proposition a été initiée. Au sein de l’Assemblée des Départements de France où ils étaient accueillis, les membres ont validé à l’unanimité cette proposition.

Depuis 2007, l’Association défendait les intérêts des ports territoriaux sur la façade Manche. Elle a développé des projets sur l’amélioration de la qualité environnementale et dans le domaine socio-économique et a favorisé les échanges de bonnes pratiques, sur toutes les questions portuaires. La nouvelle association reprend ces missions, et va créer un observatoire national des ports maritimes territoriaux. Cette évolution fait suite à des attentes à la fois du Ministère des Transports de disposer d’un référent unique des ports maritimes territoriaux mais des autorités portuaires des autres façades et des collectivités ultramarines de se fédérer. Aucune association nationale ne représentait jusqu’à présent les autorités portuaires des ports maritimes territoriaux ayant des activités mixtes de commerce/pêche/réparation et construction navale/plaisance.

Alain Bazille est confiant concernant l’avenir de cette nouvelle association : « Notre proposition d’élargissement a toujours reçu un accueil favorable, notamment de la part de M. le Ministre Bussereau, Président de l’Assemblée des Départements de France et du Département de la Charente Maritime, que je remercie pour son soutien dans notre démarche. De nombreuses autorités portuaires, sur les façades Atlantique et Méditerranéenne mais aussi ultramarines, nous ont fait part de leur intérêt pour l’Association et souhaite l’intégrer dès 2020 pour commencer les échanges. Nous avons de nombreuses problématiques communes, qui vont bien au-delà de la façade Manche et il est important que nous puissions aujourd’hui les porter et les partager ensemble.» Le calendrier 2020 de l’Association Nationale des Ports Maritimes Territoriaux est déjà bien rempli. Alain Bazille souhaite rencontrer les représentants de l’Etat et des différentes organisations traitant des questions maritimes. En parallèle, des actions d’échanges techniques et de communication seront mise en œuvre, avec la réalisation d’une carte de France des Ports Maritimes Territoriaux, et la préfiguration de l’observatoire national des ports maritimes territoriaux avec la préparation d’une étude socio-économique à l’échelle nationale à l’horizon 2021.

Communiqué de l'ANPMT