Histoire Navale
L'association French Lines a 15 ans

Actualité

L'association French Lines a 15 ans

Histoire Navale

French Lines, association pour la mise en valeur du patrimoine des compagnies maritimes françaises, fête cette année ses 15 ans d'existence. C'est en effet en 1995 qu'Eric Giuily, alors président de la Compagnie Générale Maritime (issue de la fusion des Messageries Maritimes et de la Compagnie Générale Transatlantique) et de la Société Nationale Corse Méditerranée, créait l'Association French Lines, afin de préserver le patrimoine et la mémoire de ces sociétés. Couvrant un siècle et demi de l'histoire maritime française, son patrimoine se compose, aujourd'hui, d'un fonds d'archives papier (6 kilomètres linéaires), d'un fonds photographique (80.000 clichés), d'un fonds de 300 films et d'une collection d'objets comprenant 500 affiches originales, 500 peintures et oeuvres graphiques, 100 pièces de mobilier et objets d'arts, plus de 250 maquettes, plus de 3000 pièces d'orfèvrerie et arts de la table. Situées au Havre, les réserves de l'Association French Lines sont installée sur presque 3500 m2.

Le paquebot Normandie (© : ASSOCIATION FRENCH LINES)
Le paquebot Normandie (© : ASSOCIATION FRENCH LINES)

« Depuis 15 ans l'Association French Lines n'a cessé de développer ses activités, en privilégiant l'échange et les partenariats avec les structures publiques et privées de recherche, de conservation et de diffusions de fonds historiques et patrimoniaux. Pour faire connaître son patrimoine et son activité elle a déjà organisé de nombreuses expositions d'objets, d'archives et de photographies mais aussi des cycles de conférences, des colloques et des projections des films », explique l'association.
On notera que plus de 30 000 articles sont interrogeables et accessibles à tout public par le biais du site Internet de l'Association French Lines (www.frenchlines.com). Les archives sont accessibles au public au Centre documentaire de l'Association, situé dans son siège social du Havre. Il accueille tous les ans une centaine de chercheurs (historiens, étudiants, généalogistes...) qui contribuent à étudier et à diffuser la richesse du fonds.
_____________________________________

- Voir le site de l'association French Lines