Disp POPIN non abonne!
Défense

Actualité

L'Astrolabe en arrêt technique en Australie

Défense

Le patrouilleur polaire L'Astrolabe se prépare pour sa deuxième saison de ravitaillement des bases antarctiques françaises. Comme prévu, il effectue d'abord un arrêt technique pour des « travaux et adaptations issus du retour d’expérience de la première mission Antarctique », comme le précisait la Marine nationale au printemps. L'Astrolabe est donc en cale sèche dans le chantier de Kwinana, à proximité du port australien de Perth.

Les travaux consistent notamment dans le renforcement des moyens de saisinage des équipements et l'amélioration de la protection des zones extérieures exposées aux vagues et au froid. Il pourrait également y avoir des travaux sur les safrans qui auraient souffert lors des premières navigations dans les glaces. Ce chantier est supervisé par le Service de Soutien de la Flotte, en concertation avec les TAAF et l’IPEV.

L'Astrolabe vient de terminer sa saison de patrouille dans les mers australes au profit des TAAF, son propriétaire, et de la Marine nationale, qui l'arme. Il consacre 245 jours à cette mission, alors que durant tout l'été austral, il effectue les rotations entre Hobart, en Tasmanie, et la base de Dumont d'Urville en Terre Adélie.

 

TAAF Arctique et Antarctique Marine nationale