Défense
L'Astrolabe en avarie: annulation de la première rotation logistique vers l'Antarctique

Actualité

L'Astrolabe en avarie: annulation de la première rotation logistique vers l'Antarctique

Défense

Le patrouilleur polaire L'Astrolabe, appartenant aux Terres Australes et Antarctiques Françaises et armé par la Marine nationale, subit actuellement une avarie l'empêchant d'effectuer R0, la première rotation logistique de desserte de la base scientifique de Dumont d'Urville, en Terre Adélie. Le navire est à quai à Hobart, en Tasmanie, et présenterait une avarie de ligne d'arbre. La Marine nationale, interrogée par Mer et Marine, indique qu'une plongée doit être effectuée ce lundi. Il s'agit de voir l'étendue du problème et de savoir si le navire pourrait continuer moyennant des mesures temporaires ou si un passage en cale sèche, en vue d'une intervention de fond, est nécessaire. L'Astrolabe devait atteindre Dumont d'Urville le 22 novembre pour le premier ravitaillement de l'été austral au profit des bases en Antarctique, le débarquement des personnes en charge de la campagne d'été et l'embarquement des hivernants sortants. Une autre rotation logistique devait suivre immédiatement en décembre. Celle-ci, R1, pourrait également être remise en question si L'Astrolabe devait subir des travaux de longue durée. 

L'institut polaire Paul-Emile Victor, responsable de la logistique des bases de Dumont d'Urville et de Concordia, précise que « le reste de la campagne risque aussi d'être fortement perturbé. Dans ce contexte, les priorités de l'Institut sont le maintien des stations et la sécurité des personnels, la sortie des hivernants qui terminent et l'entrée des prochains, et enfin toute la science possible. Nous déplorons cette situation et toutes les équipes de l'Institut polaire sont sur le pont pour faire au mieux ». 

La base scientifique française Dumont d'Urville est située sur une île à l'est de l'Antarctique. Elle est accessible par un navire ayant obligatoirement une capacité glace. Elle est également le point de départ du raid de ravitaillement de la base franco-italienne Concordia, située à plus d'un millier de kilomètres, en plein coeur de l'Antarctique. Cette dernière devait bénéficier de plusieurs chantiers de rénovation durant l'été, qui pourraient être suspendus en fonction de l'état du ravitaillement.

L'Astrolabe a été livré en 2017 par les chantiers Piriou. D'une longueur de 72 mètres, il dispose d'une classe Icebreaker 5 (classification du Bureau Veritas correspondant à une capacité de franchissement de glace de première année épaisse de 1,2 mètre en été et de 1 mètre en hiver à une vitesse de 5.5 nœuds). 245 jours par an, il est utilisé par la Marine nationale pour des missions de souveraineté et de lutte contre la pêche illicite dans l'océan austral. 120 jours par an, il est dédié au soutien logistique des bases antarctiques.

- Voir notre article détaillé publié au moment de la livraison de L'Astrolabe

- Voir notre focus sur la logistique polaire et les bases scientifiques en Antarctique

 

Marine nationale