Science et Environnement
L'Astrolabe en route pour la Terre Adélie

Actualité

L'Astrolabe en route pour la Terre Adélie

Science et Environnement

Une semaine après son arrivée à Hobart, en Tasmanie, L’Astrolabe a appareillé vendredi 3 novembre pour sa première mission de soutien logistique au profit des bases scientifiques Dumont d’Urville et Concordia, situées en Antarctique. Armé par la Marine nationale et exploité pendant l’hiver austral (octobre à mars) au profit de l’Institut polaire français Paul-Emile Victor (IPEV), le tout nouveau navire, livré cet été par le chantier Piriou de Concarneau, va affronter pour la première fois les glaces.

Avant de rejoindre la Terre Adélie, il va passer par la base australienne de l’île Macquarie, située à mi-chemin entre l’Australie et l’Antarctique. Le navire devrait y être le 5 novembre et poursuivra ensuite sa route vers Dumont d’Urville, où il est attendu normalement le 12 novembre. La durée de la traversée dépendra néanmoins des conditions de navigation et notamment du pack, formé par la banquise et les plaques de glace dérivantes entourant le continent blanc.

- Voir notre dossier sur le ravitaillement des bases en Antarctique

- Voir notre reportage sur L'Astrolabe

 

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française TAAF | Actualité de l'espace maritime austral et antarctique Arctique et Antarctique | Actualité maritime des zones polaires