Défense
L'Astrolabe a fini sa saison polaire

Actualité

L'Astrolabe a fini sa saison polaire

Défense

Le patrouilleur polaire L'Astrolabe est arrivé à La Réunion la semaine dernière. Il vient de terminer sa saison polaire durant laquelle il a effectué cinq rotations de ravitaillement pour les bases antarctiques françaises Dumont d'Urville et Concordia. Il a également été mobilisé au profit de l'institut polaire australien pour desservir la base de Macquarie. 

L'Astrolabe va désormais pouvoir enfiler son autre casquette à savoir celle de patrouilleur austral dans les eaux subantarctiques autour des archipels de Crozet, Kerguelen et Saint-Paul et Amsterdam pour le compte de son propriétaire, l'administration des Terres Australes et Antarctiques Françaises. Armé par la Marine nationale, il procède notamment à la surveillance et au contrôle des pêcheries de légine.

Plus gros bâtiment armé par la marine française Outre-mer, L’Astrolabe mesure 72 mètres de long pour 16 mètres de large, avec un déplacement atteignant 4000 tonnes. Pouvant accueillir 60 personnes, dont une vingtaine de marins, ce navire à capacité brise-glace peut transporter 1200 tonnes de fret et atteindre la vitesse de 14 nœuds.

- Voir notre reportage sur L'Astrolabe

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

TAAF | Actualité de l'espace maritime austral et antarctique