Défense

Actualité

L’Astrolabe pris en main par la marine et les TAAF

Défense
Science et Environnement

Arrivé le 7 septembre à La Réunion, le patrouilleur polaire L’Astrolabe a été officiellement livré à son propriétaire, l’administration des Terres australes et antarctiques françaises, et pris en main par la Marine nationale, qui assure son armement. A cet effet, une cérémonie s’est déroulée à la base navale de Port-des-Galets le 11 septembre. Présidée par le vice amiral Antoine Beaussant, président de la commission permanente des programmes et essais (CPPE) de la marine ainsi que Cécile Pozzo di Borgo, préfet des TAAF, elle réunissait notamment le général de brigade Franck Reigner, commandant supérieur des forces armées dans la zone sud de l’océan Indien (FAZSOI), le capitaine de vaisseau Jean-Michel Martinet, adjoint organique à Toulon de l’amiral commandant la force d’action navale (FAN) ainsi que les représentants de Piriou et Marine Assistance, qui ont conçu et réalisé le navire. Ses deux commandants, les capitaines de frégate Céline Tucelli (équipage A) et François Trystram (équipage B) étaient également là.

 

 

La base navale de Port-des-Galets (© PATRICK SORBY)

Le B2M Champlain et le patrouilleur polaire L'Astrolabe (© PATRICK SORBY)

 

Avec les équipes de l’institut polaire Paul-Emile Victor, ils vont désormais préparer L’Astrolabe pour sa première grande mission de ravitaillement des bases scientifiques implantées en Terre Adélie. A cet effet, le navire quittera le mois prochain La Réunion afin de gagner Hobart, en Tasmanie, d’où partira en novembre, chargé de matériel, de vivres, de combustible et de personnels de relève vers l’Antarctique.

Quatre rotations vers la base côtière de Dumont d’Urville (et delà Concordia par voie terrestre) sont prévues cet hiver au profit de l'IPEV, chargé des programmes scientifique et du soutien logistique de ces stations polaires. L’Astrolabe reviendra ensuite en océan Indien pour assurer des missions de souveraineté dans les districts austraux français.

- Voir notre reportage complet à bord de L'Astrolabe

 

Marine nationale TAAF