Défense

Actualité

L’Astrolabe quitte La Réunion pour sa première mission vers l'Antarctique

Défense
Science et Environnement

Le patrouilleur polaire L’Astrolabe a appareillé hier de la base navale de Port des Galets pour accomplir sa première mission. Avec pour commencer le ravitaillement des bases scientifiques situées en Antarctique. Le navire va pour cela rejoindre le port australien d’Hobart, en Tasmanie, d’où il réalisera de novembre à février quatre rotations logistiques vers la station Dumont d’Urville, sur le littoral de la Terre Adélie. L’Astrolabe acheminera du matériel, des vivres et du carburant, tout en assurant des relèves de personnel au profit de Dumont d’Urville mais aussi de la base franco-italienne Concordia, située au cœur du continent antarctique. A l’issue de cette campagne polaire, L’Astrolabe réalisera des patrouilles en océan Indien.

 

 

L'Astrolabe à La Réunion en septembre (MER ET MARINE - FRANCIS JACQUOT)

 

Dans le cadre de la première mission logistique du bâtiment en Antarctique, la collectivité des TAAF a émis le 9 octobre 2017, un timbre hors-programme à l’effigie du navire. A cette occasion, le préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises, Cécile Pozzo di Borgo a signé quelques plis en partance pour la Terre Adélie et qui seront acheminés par L’Astrolabe. 

 

 

- Voir notre reportage sur L’Astrolabe

 

Marine nationale TAAF