Science et Environnement
L’Astrolabe tenu à distance de Dumont d’Urville par la banquise

Actualités

L’Astrolabe tenu à distance de Dumont d’Urville par la banquise

Science et Environnement

Pour sa toute première rotation de soutien logistique des bases scientifiques en Antarctique, L’Astrolabe n’accostera pas à Dumont d’Urville. Le site est en effet rendu inaccessible par la banquise, qui bloque le bateau à 40 kilomètres de sa destination finale. Ce n’est pas une première, l’ancien Astrolabe ayant déjà rencontré de telles conditions, surtout pour une première rotation en début d’été austral, où la glace n’a pas encore totalement fondu. Mais l’Institut Polaire Paul-Emile Victor, qui a la responsabilité du soutien logistique, constate que rejoindre la côte devient de plus en plus difficile. Les changements climatiques complexifient en effet, depuis peu, l’accès au port de la base Dumont d’Urville (DDU). Ces dernières années, les remontées d’eau froide et la ruptur

Arctique et Antarctique | Actualité maritime des zones polaires