Défense
L'Astrolabe va entrer en chantier en Australie

Actualité

L'Astrolabe va entrer en chantier en Australie

Défense

Le patrouilleur et ravitailleur brise-glace L'Astrolabe a quitté Hobart, en Tasmanie, pour rejoindre Fremantle, sur la côte ouest australienne. Il devrait y arriver le 9 décembre pour y être mis en cale sèche. Suite aux problèmes constatés sur sa propulsion ainsi que des plongées d'inspection, il apparaît que le navire devrait voir des paliers de ligne d'arbre changés. Une fois mis au sec, des inspections complémentaires seront menées pour voir si d'autres travaux sont nécessaires. A priori, le bateau pourrait reprendre son service le 17 décembre. Mais il convient encore d'être prudent. 

 

L'Astrolabe à Hobart avant son appareillage pour Fremantle (©  Sol-Jl'a)

L'Astrolabe à Hobart avant son appareillage pour Fremantle (©  Sol-Jl'a)

 

Suite aux problèmes techniques rencontrés début novembre par L'Astrolabe alors qu'il devait effectuer la première rotation logistique antarctique, l’Australian Antarctic Division a répondu à l’appel de l’Institut Polaire Paul Emile Victor (IPEV) pour trouver une alternative afin d’assurer le ravitaillement à court terme des bases scientifiques Dumont d’Urville et Concordia. C’est en effet le début de l’été austral dans cette région, seule période (entre novembre et mars) où la banquise fond suffisamment pour permettre d’accéder par voie maritime à la Terre Adélie. L'avarie de L'Astrolabe prive donc l'IPEV d'un mois de disponibilité, ce qui, dans le planning tendu des rotations polaires, pourrait poser rapidement des problèmes à la fois pratiques et scientifiques. 

L'AAD met donc à disposition l’Aurora Australis, ravitailleur brise-glace de 95 mètres du groupe P&O Maritime Services opérationnel depuis 1990 et affrété pour le soutien des trois bases australiennes permanentes en Antarctique et de la station de recherche de l’île Macquarie. Une unité neuve nettement plus grande, le Nuyina (construit par Damen), va d'ailleurs bientôt lui succéder. L'Aurora Australis va charger le fret, environ 250 m3 de carburant et les passagers que devait convoyer l’Astrolabe. Après un passage sur l’île Macquarie, l’Aurora Australis les déposera à Dumont d'Urville. Il retournera ensuite à Hobart pour poursuivre le voyage de ravitaillement initialement prévu à la station de recherche Casey fin décembre.

L'Astrolabe a été livré en 2017 par les chantiers Piriou. D'une longueur de 72 mètres, il dispose d'une classe Icebreaker 5 (classification du Bureau Veritas correspondant à une capacité de franchissement de glace de première année épaisse de 1,2 mètre en été et de 1 mètre en hiver à une vitesse de 5.5 nœuds). 245 jours par an, il est utilisé par la Marine nationale pour des missions de souveraineté et de lutte contre la pêche illicite dans l'océan austral. 120 jours par an, il est dédié au soutien logistique des bases antarctiques.

- Voir notre article détaillé publié au moment de la livraison de L'Astrolabe

- Voir notre focus sur la logistique polaire et les bases scientifiques en Antarctique

 

Arctique et Antarctique