Science et Environnement
L'Atalante démarre la campagne Kanadeep II en Nouvelle-Calédonie

Actualité

L'Atalante démarre la campagne Kanadeep II en Nouvelle-Calédonie

Science et Environnement

Après Chubacarc, mission sur la zone de subduction de l'arrière-arc pacifique, c'est au tour de la campagne Kanadeep II de se dérouler sur le navire océanographique Atalante de l'Ifremer, en Nouvelle-Calédonie depuis mars dernier. Kanadeep II est issu du programme d’expéditions La Planète Revisitée né en 2006 de la rencontre entre le Muséum national d’Histoire naturelle et l’ONG Pro-Natura International. Explorant le milieu terrestre, les eaux douces ou les milieux marins côtiers ou profonds, ce programme scientifique a pour fil rouge l’amélioration des connaissances sur la biodiversité dite « négligée ». 

L'objectif de la campagne Kanadeep II, dizième expédition menée en Nouvelle-Calédonie et troisième campagne océanographique depuis 2016, est d’améliorer les connaissances de la faune profonde de la Nouvelle-Calédonie marine. Et ce en deux étapes.  La première partie, qui se déroule du 5 au 18 septembre, vise à collecter des images des populations marines profondes et à faire des prélèvements précis. Le robot sous-marin Victor 6000 sera déployé sur des reliefs accidentés ou mal connus; Victor va aussi collecter des organismes à l’aide de pinces et d’un aspirateur, ainsi que des données environnementales telles que la température ou la concentration en oxygène. Trois monts sous-marins, le Mont J sur la Ride des Loyautés et les monts Stylaster et Munda sur la Ride de Norfolk, devraient être explorés si les conditions océaniques le permettent. 

 

La seconde partie, qui s’étendra du 22 au 30 septembre, sera orientée sur la pêche profonde. Des engins de traine (chalut, dragues) seront déployés sur les plaines sédimentaires qui plongent jusqu’à 3500 mètres et séparent les rides de monts sous-marins. Les engins de traine permettent de récolter les organismes qui vivent sur le fond des océans. Ces organismes peuvent être fixés, comme les coraux et les éponges, ou bien ils peuvent être libre et vivre à proximité du fond, comme les crustacés et les mollusques.

- Voir notre reportage à bord de l'Atalante avant son départ en Nouvelle-Calédonie

 

IFREMER