Science et Environnement
L'Aurora Australis a ravitaillé Dumont d'Urville

Actualité

L'Aurora Australis a ravitaillé Dumont d'Urville

Science et Environnement

Le brise-glace australien Aurora Australis a effectué le ravitaillement la station française Dumont d'Urville. Après l'avarie de L'Astrolabe mi-novembre, la division antarctique australienne avait proposé à l'Institut polaire Paul-Emile Victor, en charge de la logistique des stations polaires françaises, d'inclure Dumont d'Urville dans la tournée de ravitaillement de l'Aurora Australis. Ce dernier a quitté Hobart, en Tasmanie, le 1er décembre. Il devait, à l'origine, escaler dans l'île australienne de Macquarie, mais les conditions de vent auraient empêché les opérations de ravitaillement. Il est donc allé directement à Dumont d'Urville, où les opérations d'hélicoptères ont commencé vendredi. Elles se sont terminées dimanche. L’Aurora Australis, ravitailleur brise-glace de 95 mètres du groupe P&O Maritime Services est opérationnel depuis 1990 et affrété pour le soutien des trois bases australiennes permanentes en Antarctique et de la station de recherche de l’île Macquarie. Une unité neuve nettement plus grande, le Nuyina (construit par Damen), va bientôt lui succéder.

De son côté, L'Astrolabe est arrivé devant le port australien de Fremantle où il va être mis au sec en ce début de semaine pour un changement de paliers de ligne d'arbres. D'autres inspections devront déterminer si le navire a besoin de davantage de travaux. Si ce n'est pas le cas, il devrait revenir en opérations le 17 décembre et pourrait donc assurer la rotation suivante vers Dumont d'Urville.

 

Arctique et Antarctique