Défense
L'Australie touche sa huitième et dernière frégate du type ANZAC

Actualité

L'Australie touche sa huitième et dernière frégate du type ANZAC

Défense

Le ministère australien de la défense a réceptionné, vendredi dernier, la huitième et dernière frégate du programme Anzac, mené en commun avec la Nouvelle Zélande, qui a fait construire deux bâtiments de ce type. Construite par Tenix Defence aux chantiers Transfield de Williamstown, le Perth reprend le nom de l’ancien destroyer lance-missiles du type Charles F. Adams. Les frégates de cette classe, construites sur le modèle allemand Meko 200, ont été réalisées localement à 73%, impliquant 1300 entreprises et 8000 emplois. L’ensemble du programme, qui s’est étalé sur 17 ans, a coûté 5 milliards de dollars US. D’une longueur de 117.50 pour un déplacement de 3600 tonnes en charge, les Anzac sont armées de 8 missiles Sea Sparrow ou 32 missiles ESSM (lanceur vertical octuple VLS Mk 41), un canon de 127 mm, 6 tubes lance-torpilles équipés de MU 90 et un hélicoptère. Jusqu’en 2012, elles recevront, par ailleurs, 8 missiles antinavires Harpoon, un système multitubes Phalanx, un canon de 25 mm, un radar de veille à six faces, un sonar d’évitement de mines, des leurres contre torpilles, de nouveaux systèmes infrarouges, la liaison 16 et un système de transmission par satellite Fleetsatcom. Ces modifications sont réalisées dans le cadre du programme Sea 14 48. A noter que la Royal Australian Navy prévoit la construction de trois destroyers lance-missiles de 8000 tonnes. Ces navires, qui seront dotés du système Aegis et de missiles SM-2 MR et ESS (*). Le choix entre le modèle américain Arleigh Burke et l’espagnol F 100 pourrait être fait l’an prochain.
____________________________________

(*) Sources techniques: Flottes de Combat 2006

Voir le site Defense Aerospace

Marine australienne