Marine Marchande
LD Lines devient DFDS Seaways

Actualité

LD Lines devient DFDS Seaways

Marine Marchande

Suite au rapprochement de la filiale ferries de Louis Dreyfus Armateurs avec l’armement danois DFDS Seaways, la marque LD Lines va disparaitre du transmanche. Désormais, toutes les activités françaises (en dehors de l’autoroute de la mer franco-espagnole entre Saint-Nazaire et Gijón) des deux partenaires sont exploitées sous la bannière DFDS Seaways. Avec un nouveau directeur général pour les gérer. Il s’agit de Jean-Claude Charlo, ancien directeur financier de CETAM (compagnie spécialisée dans le transport de voitures neuves) et qui a participé à l’établissement de LD Lines en 2003 puis à son développement, avant d’œuvrer à l’intégration de la filiale de LDA avec DFDS. C’est en 2012 que les deux sociétés ont décidé de se rapprocher en créant une entité commune - détenue majoritairement par le groupe danois – permettant de fusionner leurs quatre services transmanche (Dieppe – Newhaven, Le Havre – Portsmouth,  Calais – Douvres et Dunkerque – Douvres). Les activités de la société en France comprennent également un service fret entre Marseille et Tunis, des bureaux à Paris et Dieppe, ainsi que des opérations portuaires à Calais, Dunkerque et Le Havre. Un bureau de vente en Espagne est également intégré à la structure. DFDS Seaways emploie, en tout, 750 collaborateurs français.  « Je suis déterminé à développer nos activités en France. DFDS Seaways et ses 5900 employés exploitent environ 60 navires sur 27 routes et un réseau logistique dans toute l’Europe. Financièrement, c’est une entreprise très solide qui, en dépit de la récession actuelle et des pertes résultantes des surcapacités en Manche et mer du Nord, a réussi à générer un résultat opérationnel de 147 millions d’euros en 2012 », précise Jean-Claude Charlo.

Louis Dreyfus Armateurs DFDS Seaways