Marine Marchande
LDA menace de ne pas prendre livraison du ferry Norman Leader

Actualité

LDA menace de ne pas prendre livraison du ferry Norman Leader

Marine Marchande

Le chantier Singapore Technologie Marine a annoncé, le 19 mars, avoir reçu une demande de rupture de contrat de la part de Louis Dreyfus Armateurs concernant le ferry Norman Leader. LDA avait passé commande du navire en juillet 2007 dans ce chantier singapourien qui a également construit les rouliers City of Hamburg et Ciudad de Cadiz, exploités par la compagnie française pour le compte d'Airbus. À l'appui de sa demande de rupture de contrat, LDA avance, selon ST Marine, un important délai de livraison du navire (actuellement en essais en mer) ainsi qu'un défaut dans la capacité de port en lourd. L'affaire est actuellement dans les mains des juristes des deux parties, qui vont déterminer si les motifs soulevés par LDA sont suffisants pour arrêter le contrat. Le chantier précise que si la rupture de contrat était confirmée, il devrait rendre les 129 millions de dollars singapouriens déjà payés par l'armateur (sur un montant global de 179 millions de dollars singapouriens, soit environ 80 millions d'euros), ainsi que d'éventuels dommages intérêts, d'un montant maximal de 10% de la valeur totale du contrat. Le Norman Leader a été initialement commandé pour assurer la ligne entre le Havre et Portsmouth. Long de 160 mètres pour une largeur de 26.2 mètres, le Norman Leader a un tirant d'eau de 6.2 mètres. Conçu pour embarquer plus de 1200 passagers, il dispose de trois ponts et 2780 mètres linéaires de parking.

Louis Dreyfus Armateurs