Défense
Le bâtiment de formation Almak va rapidement entrer en service

Actualité

Le bâtiment de formation Almak va rapidement entrer en service

Défense

Destiné à assurer les formations dispensées par DCI Navfco aux élèves étrangers venant apprendre leur métier d’officier en France, l’Almak doit embarquer ses premiers cadets dès le début du mois d’octobre. Construit à Concarneau, chez Piriou, ce bâtiment de formation maritime, qui sera baptisé le 27 septembre, est en effet très attendu. Il servira, en premier lieu, aux cadets des forces navales du Koweït qui utiliseront le bateau dans le cadre du programme CENOE (Cours de l’Ecole Navale pour Officiers Etrangers). 39 nouveaux cadets koweïtiens ont rejoint le programme pour un cursus de quatre années lors de la rentrée 2012 et DCI Navfco attend de nouveaux jeunes aspirants pour la rentrée 2013. D’une durée de quatre années, cette formation a pour objectif de fournir aux officiers élèves étrangers un enseignement militaire, maritime et scientifique. Une fois formés, les marins, de retour dans leur pays d’origine, peuvent assurer les fonctions de chef de quart ou d’officier de quart « énergie », ainsi que celles de chef de service sur de petites unités.

Long de 44 mètres pour une largeur de 9.6 mètres, l’Almak est armé par un équipage de 7 marins. Il pourra embarquer une quinzaine d’élèves et effectuera 35 à 40 semaines de navigation par an. Le BFM, exploité par Navocean, filiale de DCI et Piriou créée pour l’occasion, pourra également servir à l’accueil de plongeurs stagiaires, ainsi qu’à des missions de surveillance de zone et des expérimentations à la mer d’équipements. Intervenant en complément des moyens nautiques de la Marine nationale, il sera dans un premier temps basé à Lanvéoc-Poulmic, où se situe l’Ecole navale. 

DCI Chantier Piriou | Toute l'actualité du groupe naval breton