Défense
Le Batral Francis Garnier attendu aujourd'hui à Port-aux-Princes

Actualité

Le Batral Francis Garnier attendu aujourd'hui à Port-aux-Princes

Défense

C'est aujourd'hui que le bâtiment de transport léger (Batral) Francis Garnier doit arriver à Haïti. Le navire de la Marine nationale intervient dans le cadre de l'opération « Séisme Haïti 2010 », déclenchée par la France après le tremblement de terre qui a dévasté la région de Port-aux-Princes le 12 janvier. Basé aux Antilles, le Francis Garnier a quitté Fort-de-France (Martinique) le 15 janvier pour rallier la Guadeloupe afin de compléter son chargement de fret humanitaire, puis a mis le cap sur Haïti. Le Batral achemine une cinquantaine de militaires des forces armées aux Antilles avec des engins du génie (3 tractopelles et 2 mini pelleteuses) et des véhicules de transport (camion de maintenance, 2 P4, un 4X4). Il transporte également une équipe médicale et une ambulance, 700 tentes et du fret au profit de la Croix Rouge. Outre ce navire, le transport de chalands de débarquement Siroco, qui croisait au large des côtes africaines, a été dérouté jeudi dernier. Le TCD dispose de 2 blocs chirurgicaux et 50 lits d'hospitalisation et peut transporter 2000 tonnes de fret et 2000 passagers. Son groupe aérien comprend quatre hélicoptères de l'armée de Terre, soit 2 Gazelle et 2 Puma. Le transit entre l'Afrique et Haïti doit durer une dizaine de jours, ce qui laisse présager de son arrivée dans les Caraïbes en fin de semaine.

Chargement sur le Francis Garnier avant son départ pour Haïti (© MARINE NATIONALE)
Chargement sur le Francis Garnier avant son départ pour Haïti (© MARINE NATIONALE)

Pour compléter le dispositif, un détachement de marins-pompiers de Marseille , composé de 15 personnes (dont 5 médecins et 5 infirmiers) est parti du Centre d'Incendie et de Secours de Plombières le 14 janvier pour un embarquement à la Base Aérienne Militaire d'Istres. Ce détachement a pour objectif la constitution d'équipes médicales mobiles de proximité.
Depuis le 13 janvier, les forces armées françaises sont engagées sur l'île. Cinq avions de transport tactique (3 Casa et 2 C-130 Hercules) et un Airbus A310 de l'armée de l'Air sont mobilisés pour effectuer des rotations entre les Antilles et l'aéroport de Port-aux-Princes. « Les moyens militaires mis en place par la France ont permis d'acheminer 432 personnels, principalement de la sécurité civile et de la gendarmerie, et 42 tonnes de fret en 15 rotations. De plus, 543 ressortissants français et européens ont été rapatriés aux Antilles par avions militaires », précisait hier l'Etat-major des Armées.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française