Défense
Le Beautemps-Beaupré en arrêt technique à Saint-Nazaire

Actualité

Le Beautemps-Beaupré en arrêt technique à Saint-Nazaire

Défense

Arrivé mercredi dans l’estuaire de la Loire, le bâtiment hydro-océanographique Beautemps-Beaupré est entré hier en cale sèche. Le BHO de la Marine nationale va rester un mois et demi à Saint-Nazaire pour son Indisponibilité Périodique pour Entretien et Réparations (IPER). Cet arrêt technique majeur sera mené à bien par Eiffel Industries, qui travaillera sous la maîtrise d'oeuvre de la société nantaise LGM, qui a remporté en 2008 le contrat de maintien en condition opérationnelle du Beautemps-Beaupré pour une période de cinq ans.

Long de 80.6 mètres et affichant un déplacement de 3300 tonnes en charge, ce bâtiment a été livré en 2003 par les chantiers STX de Lorient. Armé par deux équipages se relayant afin d’augmenter sa disponibilité, le Beautemps-Beaupré doit pouvoir réaliser jusqu’à 330 jours de mer par an.

Marine nationale